Notre bonheur prend sa source dans notre intestin

Bonjour!

Comment allez-vous?

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu spécial puisqu’il s’agit d’un témoignage. J’avais envie de partager avec vous le chamboulement alimentaire que j’ai connu ces dernières semaines.

Je vais vous expliquer pour cela le lien indéfectible qui relie notre bonheur à notre intestin et la façon dont ce constat s’est imposé à moi. De plus, j’ai retiré plusieurs outils universels de cette expérience que je détaillerai à la fin de l’article.

 

 

Le pouvoir de l’instinct

Le pouvoir de l'instinct

Tout d’abord, je voudrais vous préciser que dans ma démarche, je n’avais prévu de ne toucher à mon alimentation que bien plus tard. De plus, je n’écris pas un blog à vocation de donner des conseils nutritionnels donc je n’avais pas du tout en tête l’objectif d’écrire un article dessus.

Seulement, voilà, mon instinct en a décidé autrement. Et en 2 semaines, j’ai amélioré mes habitudes alimentaires comme jamais je ne m’en serai cru capable. J’ai donc cherché à en tirer un enseignement, forcément!

 

Bilan

Alimentation sucrée

 

Pour bien comprendre à quel point cela a chamboulé beaucoup de choses, je vais d’abord vous expliquer comment je mangeais avant.

J’étais accro au sucre (surtout artificiel, rajouté, etc…), à MacDo (même si je limitais à 1 fois par mois), aux pâtes, au riz, à la viande, aux produits laitiers. Vous allez me dire, dans tout ça, à part les 2 premiers, je ne vois pas trop ce qu’il y a de mauvais. En fait, c’était complètement déséquilibré. Il n’y avait quasiment jamais de légumes dans mes repas et très peu de fruits.

J’avais conscience que ce n’était pas l’idéal, tout comme si vous mangez de façon déséquilibrée, vous savez que vous pouvez faire mieux pour votre corps.

Oui, mais entre l’information et le savoir, il y a cette frontière de l’action (voir mon article : Comment transformer une information en savoir ). Et cela était un vrai problème pour moi.

J’avais, bien sûr, sûrement comme vous, essayé de manger plus équilibré. Ne serait-ce que pour perdre du poids. J’avais consulté une diététicienne, lu des livres, interrogé des personnes qui équilibrent leur alimentation naturellement. Cependant, jamais je n’avais tenu la distance. Jamais je n’avais réussi à changer mon alimentation de façon définitive. J’avais donc décidé de ne plus forcer mon alimentation, de laisser mon mental et ma vie s’améliorer pour revenir à ma nourriture plus tard.

 

Le déclic

clé

 

Et puis, un jour, il y a 2 semaines, j’ai ressenti au plus profond de moi le besoin de bien manger. J’avais envie de légumes, de fruits, de légumineuses… Stupeur absolue! J’ai décidé d’attendre quelques jours, le temps de prendre quelques renseignements et de tester ce ressenti. Parce que je n’avais aucune envie de commencer à toucher à mon alimentation pour revenir au point de départ 1 ou 2 semaines après (mon record en matière d’équilibre alimentaire).

Et miracle (enfin pas un vrai miracle mais pour moi, ça y ressemble drôlement!), lors de mes courses hebdomadaires, j’ai eu envie d’acheter des légumes, de tester. Ma motivation avait tenue jusque là, sans effort de ma part.

 

Le besoin d’un guide

1001 secrets de minceur

 

A partir de là, une décision s’est imposée. Si je voulais « bien manger » pour toujours, il me fallait une ligne de conduite dans laquelle je crois. Et un but beaucoup plus important pour moi que maigrir, vu que ça n’avait jamais suffit.

De mes « lectures nourritures » précédentes, je n’avais retenu qu’un livre : « 1001 secrets de minceur ».

Pourquoi ce livre et pas les autres? Parce que c’est le seul qui parle en qualité nutritionnelle et pas en quantité!

Il se divise en 3 grandes parties et en 16 sous-parties.

La première partie démontre le danger des régimes dits « classiques », basés sur le principe de la privation, du tout ou rien. Elle explique également que les idées reçues en matière de nutrition sont pour la plupart fausses!

La seconde partie cadre la nécessité vitale de la nourriture, pour le corps et pour l’esprit! Elle détaille les nutriments indispensables à notre santé et dans quels aliments les trouver ainsi que le lien entre la nourriture et l’esprit.

La dernière partie nous reconnecte avec nos sensations et notre plaisir de manger. Elle donne pleins de conseils pour se sentir pleinement rassasié tout en mangeant de meilleurs aliments au point de vue santé et des quantités réellement adaptées à nos besoins.

Ce livre a été la première pierre à l’édifice de ma « bonne alimentation », bien que je n’ai appliqué l’équilibre alimentaire que sur une petite période seulement. Il m’a apporté une masse d’informations inconnues de ma part jusqu’alors. J’ai quand même intégré plusieurs conseils à ma vie de tous les jours (ex : l’importance de la mastication, reconnaître la sensation de satiété). Sans lui, je n’aurais pas pu aller aussi loin et aussi vite aujourd’hui.

Cependant, il n’était pas un moteur suffisant, le constat était clair.

 

Le bonheur et l’intestin

Le bonheur de l'intestin

 

J’ai donc continué à chercher. Et j’ai trouvé! J’ai trouvé ce que je cherchais sur le blog Nourriture Santé. Cet auteure explique de façon très claire, très détaillée et très argumentée que notre bonheur prend sa source dans notre flore intestinale et dans ses bonnes bactéries.

Elle explique que notre alimentation moderne détruit à petit (voire à grand) feu nos bonnes bactéries. Or, les bactéries de notre flore intestinale sont responsables du fonctionnement naturel de notre corps (rien que ça!). Notre intestin est notre premier cerveau! C’est dans notre intestin que se passe l’assimilation des nutriments. Et c’est dans notre intestin qu’ils sont dirigés vers la zone qui en a besoin. C’est aussi dans notre intestin que sont fabriqués beaucoup d’éléments indispensables à notre bon fonctionnement (ex : la sérotonine, l’hormone du bonheur!). Notre bonheur prend donc sa source dans notre intestin!

Or, notre alimentation moderne détruit les bonnes bactéries et nourrit les mauvaises bactéries qui véhiculent de mauvais nutriments et de mauvais messages à notre corps. Avec pour conséquences des maladies plus ou moins graves, plus ou moins rapidement et une difficulté à voir la vie en rose.

De plus, notre flore intestinale est responsable de l’état de la paroi de notre intestin, la muqueuse intestinale. Celle-ci permet le passage ou non des nutriments dans notre sang. Inutile de vous expliquer que si elle est abîmée, elle va laisser passer beaucoup trop de choses non assimilables directement qui vont être pris en chasse par nos globules blancs. Voilà comment naissent à terme des allergies alimentaires, entre autres désagréments.

Je ne sais pas vous mais moi, je ne le savais pas. Et le savoir a été une vraie révolution. Je savais le fonctionnement et le rôle de notre intestin puisqu’en BTS esthétique, la biologie est un gros morceau. Mais je pensais que l’intestin se débrouillait avec ce qu’il avait et surtout je ne savais pas que notre mauvaise alimentation créait de mauvaises bactéries!

Cela fait 20 ans que l’auteure mange en ayant comme objectif principal de bichonner sa flore intestinale. Ca fait 20 ans qu’elle n’a pas vu un médecin. Ca fait 20 ans qu’elle est bien dans son corps et dans sa tête.

Elle nous transmet surtout un message extraordinaire : il est possible d’assainir notre flore intestinale et de lui redonner un fonctionnement bénéfique. Et elle nous explique comment!

Au delà de ce témoignage motivant, ce sont mes tripes qui m’ont hurlé que ma quête pour trouver mon véritable but alimentaire était terminée!

Je suis convaincue, profondément, que notre intestin alimente notre bonheur. Donc à moi d’alimenter correctement mon intestin pour qu’il soit le plus en bonne santé possible!

La route va être longue, parfois difficile sûrement, mais maintenant que j’ai trouvé mon but, je sais que je ne reviendrais pas en arrière!

 

Outils universels

Outils universels

 

Suite à cette expérience, j’ai bien entendu cherché à mettre mes chances de réussite définitive de mon côté cette fois-ci. Et j’ai utilisé quelques petits trucs et astuces :

  • Quand on veut quelque chose, il faut que notre corps et notre esprit soient parfaitement en harmonie, notre objectif ne doit pas rencontrer de résistances internes majeures. Notre but doit être COMPLETEMENT personnel!

 

  • Pour atteindre la réussite, il faut un but clair et motivant, le plus SMART possible  (rappelez-vous : Kit de survie face au stress). Un but qui nous pousse quand la motivation n’est plus au rendez-vous, quand « on en a marre! ».

 

  • Profiter de la période euphorique de la motivation pour mettre en place une routine qui nous mette sur la voie pour tenir la distance, même quand la motivation des débuts aura disparue.

 

  • S’encadrer d’un guide, d’une ligne de conduite (personnelle ou extérieure) de façon à pouvoir décomposer le but ultime en étapes faciles à franchir.

 

  • Accepter qu’on ne réussisse pas du premier coup ni de façon parfaite! L’action même imparfaite est toujours mieux que l’inaction.

 

A vous!

  • Et vous, avez-vous déjà eu un déclic instinctif qui a révolutionné votre vie?
  • Avez-vous réussi à tenir la distance? Si oui, comment?
  • Si non, qu’est-ce qui vous a fait défaut?

 

Cliquez sur les liens de partage si vous avez aimé cet article! Merci!

Laissez moi vos commentaires pour répondre aux questions du « A vous! ».

A bientôt!

crédits photos : Don McCullough, Stéphanie Kilgast, Nicolas Mincier, Faith Goble, Jean-Pierre Dalbéra

2 commentaires


  1. // Répondre

    Bonjour,
    Est-ce que du coup tu as suivi le programme ASI du blog dont tu parles ?
    Si oui en as-tu été satisfaite ?
    Merci d’avance pour ta réponse
    Virginie (bis ^^)


    1. // Répondre

      Bonjour Virginie,
      Oui, j’ai suivi le programme ASI jusqu’à la troisième semaine (sur 6). Mon déséquilibre alimentaire est tellement ancré que pour le moment, je stabilise cette étape. Et déjà les résultats sont là! J’ai retrouvé de l’énergie, je me sens bien mieux dans ma tête et dans mon corps! Je vais donc entamer la suite.
      Merci pour ton commentaire.
      Virginie! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *