La méditation : découverte!

Mon cahier méditation

« Mon cahier méditation » de Christiane Beaugé

 

 

Bonjour!

Comment allez-vous?

Aujourd’hui, je vous fait partager mes premiers pas en méditation au travers du livre-manuel : « Mon cahier méditation » de Christiane Beaugé.

 

 

L’auteure

Christiane Beaugé est sophrologue, relaxologue, enseignante Méditation Pleine Conscience, thérapeute en dialogue conscient et en IFS Self-Thérapie. Elle pratique sur Paris et est l’auteure de ce cahier spécial Méditation.

 

Le livre

Ce manuel est composé de 6 chapitres et de 3 tests. Il est très ludique et illustré. Il comporte plusieurs outils qui permettent de noter notre progression.

Il commence par un test qui détermine notre niveau de stress et la façon dont on gère nos émotions et nos contrariétés au quotidien.

 

Chapitre 1 :

Il explique les origines de la méditation. Il décrit les différentes écoles d’hier et d’aujourd’hui. Il cite les 7 principes de bases que l’on retrouve dans toutes les formes de la méditation :

  • dire stop à la souffrance mentale par l’ouverture de notre esprit
  • s’entraîner comme une sportive par une pratique quotidienne
  • pratiquer comme une artiste avec assiduité et liberté
  • unir l’esprit et le corps dans une position stable et équilibrée
  • oser une nouvelle expérience
  • développer son calme intérieur
  • méditer, c’est cheminer!

 

Chapitre 2 :

Il définit la méditation à proprement parler. Il commence par tordre le cou à 7 idées reçues. Pour cela, il démontre que :

  • ce n’est pas une pratique religieuse
  • il ne faut aucune compétence particulière
  • cela ne coupe pas des autres
  • je ne vais pas perdre ma capacité à réfléchir
  • je vais vraiment me relaxer
  • les bienfaits vont arriver très rapidement
  • je ne vivrais pas retiré du monde

Ensuite, il présente les bienfaits à proprement parler de la méditation. En vrac :

  • plus d’attention au quotidien
  • plus de recul
  • plus d’assurance
  • plus d’efficacité
  • meilleure gestion des émotions négatives
  • plus de sérénité

 

Chapitre 3 :

Il nous aide à démarrer la méditation en toute sérénité. Il nous présente les différentes postures (assis, debout, couché), les différents lieux (maison, en groupe, bureau, transports…) et moments (matin, soir, pause de midi), les quelques accessoires qui peuvent booster notre concentration (bougie, musique, châle, coussin…) de façon à intégrer la méditation à notre quotidien.

 

Chapitre 4 :

Il insiste sur les bonnes habitudes à prendre dès le départ, notamment la respiration.

Il y a ensuite un test pour déterminer notre capacité de concentration que l’on peut faire à divers stades de notre pratique pour vérifier les résultats de la méditation. Il nous explique comment rester bien attentif durant notre pratique.

Enfin, il nous donne des conseils pour surmonter nos difficultés (de concentration, de douleurs dues à la position immobile, de manque de temps, de fatigue, d’agacement…).

 

Chapitre 5 :

Il enfonce le clou des bonnes habitudes que l’on vient de prendre. Il nous rassure si nos débuts ont été difficiles et il nous motive pour persévérer. Il est complété par deux outils qui nous permettent de mettre par écrit nos progressions et nos objectifs à moyen terme.

 

Chapitre 6 :

Il nous ancre dans la méditation au quotidien. Il rappelle les conseils du livre les plus importants et il nous propose 4 méditations guidées à enregistrer.

Enfin, le livre conclut sur le bilan de notre pratique méditative.

 

L’extrait

Méditation au quotidien : je fais un focus sur mes sensations!

  • Installez-vous confortablement en position assise. Fermez-les yeux si cela vous convient. Votre colonne vertébrale est droite, sans tension. Vous respirez de façon naturelle.
  • Déplacez lentement votre attention sur l’ensemble de votre corps, depuis la tête jusqu’aux pieds, comme un « balayage » corporel, partie par partie.
  • Puis portez votre attention sur les différents points d’appui de votre corps au sol, avec le mur, la chaise, le coussin…
  • Choisissez maintenant de placer toute votre attention sur votre main droite en contact avec votre cuisse droite. Que ressentez-vous. Votre main est-elle détendue? Une partie de votre corps est-elle contractée? Quelles sont les sensations qui apparaissent au contact de votre vêtement ou de votre cuisse?
  • Si des sensations de gêne arrivent, observez-les simplement, respirez un moment avec ces sensations jugées désagréables et remuez la main si besoin, en ayant conscience du mouvement.

 

Ce que ce livre a changé en moi

La découverte de la méditation a été révolutionnaire pour moi. Elle m’a permis d’accéder à un niveau de sérénité et de lucidité longtemps souhaité et jamais atteint.

Les débuts ont été difficiles, surtout pour caser 15 mn par jour dans un emploi du temps très chargé! Au final, j’y arrive et je ne le regrette absolument pas!

Dans les bénéfices immédiats, je note la disparition de la boule au ventre qu’on est nombreux à avoir. Au début, cette disparition est temporaire puis au fur et à mesure, les effets durent plus longtemps.

Ensuite, la pratique m’a ouvert un champ de possibilités, notamment un recentrage sur des objectifs concrets et dans le présent. Finies les rêveries stériles!

Enfin, j’ai noté un regain de confiance en mes capacités!

Le seul bémol de ce manuel est qu’il y a très peu de méditations guidées, ce qui pour débuter est un peu compliqué. C’est volontaire et très bien expliqué donc j’ai cherché sur internet et j’ai retenu les sites suivants :

 

A vous!

  • Et vous, avez-vous déjà médité?
  • Qu’en avez-vous retiré comme bienfaits?

Cliquez sur les liens de partage si vous avez aimé cet article! Merci!

Laissez moi vos commentaires pour répondre aux questions du « A vous! ».

A bientôt!

4 commentaires


  1. // Répondre

    Alors personnellement je n’ai jamais médité, mais peut-être l’ai-je déjà fait sans le savoir. Je n’ai pas de problème de stress, mon rythme de vie étant déconnecté de la vie sociale habituelle de nos pays civilisés. Lorsque je sens que ma respiration se bloque – crispation soudaine pour un effort par exemple, ou parce que j’observe intensément quelque chose et que j’en oublie de respirer -, je me détends d’office en respirant avec le ventre et en montant cela dans les poumons, puis j’expire tranquillement jusqu’en bas du ventre et je recommence. J’ai appris cela au cours de ma vie. Est-ce que ce genre de chose fait partie de la méditation ?

    Sinon, je coince un peu avec le « Finis les rêveries stériles! », parce que pour moi, il est nécessaire de laisser de la place à ces rêveries. Alors bien sûr il ne faut pas non plus qu’elles envahissent tout, mais elles sont porteuses de création en devenir, ces rêveries jugées stériles. Non ?

    En tout cas, c’est intéressant, il y a tellement de livres sur le sujet qu’il est bien d’avoir un avis éclairé. Merci Virginie ! 🙂


    1. // Répondre

      Coucou Odile!

      Merci pour ton retour.

      La respiration est la base de la méditation. Cependant, la méditation a pour but ultime de se connecter à notre divinité intérieure pour booster notre potentiel et le laisser s’exprimer pleinement (je vais en parler dans mon prochain article 😉 ) Elle va donc un peu plus loin que la respiration ou de l’anti-stress même si ce sont ses premiers effets notables.

      Ensuite, pour les rêveries stériles, j’entends par là non pas des projections d’idées ou des esquisses de projets mais bien des rêveries fictions qui n’apportent rien à part déconnecter de la réalité. J’étais une grande championne de ce genre de rêveries. La fuite du quotidien mais de façon totalement stérile. Depuis, j’ai appris à penser constructif! 🙂

      A très bientôt de te lire!

      Virginie.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *